L’argile est directement issue de la nature : il s’agit d’une roche sédimentaire tendre riche en sels minéraux et en oligoéléments. Elle est principalement composée de silicate d’alumine (silice à 50% et aluminium 14%).

Il existe des argiles jaunes, rouges, vertes, blanches, grises, bleues dont chacune possède des vertus particulières. Ces différentes colorations proviennent des minéraux qu’elles contiennent en proportion variable : fer, magnésie, cuivre, calcium, oxydes alcalins…

LES PROPRIÉTÉS DE L’ARGILE

L’argile possède de nombreuses vertus :

  • action antibactérienne, hémostatique et cicatrisante
  • reminéralisante
  • rééquilibrage des échanges acido-basiques de l’organisme
  • protection de la muqueuse gastro-intestinale
  • absorption des toxines et des germes pathogènes
  • drainage des sécrétions diverses au niveau des plaies
  • élimination des gaz et des odeurs
  • action anti-inflammatoire, calmante et décontracturante.

Verte ou bleue, l’illite à des vertus très absorbante. Elle permet de décongestionner et assainir et s’utilise en cataplasme contre les douleurs articulaires et musculaires.

L’argile rouge  est en plus riche en fer et aurait ainsi aussi une action bénéfique sur la circulation sanguine.

L’argile blanche est très pure et moins absorbante. Elle convient ainsi mieux aux peaux sèches et sensibles. Elle est excellente pour cicatriser. L’argile rose est obtenue en mélangeant argiles roses et blanches.

Les argiles jaunes et grises ont des propriétés similaires à l’argile verte.

UTILISATION DE L’ARGILE

Usage externe:

  • En masque ou pansement

L’argile peut être utilisée en masque de beauté, sur l’ensemble du visage pour rééquilibrer les peaux grasses ou acnéiques, sur le cuir chevelu, en massage pour réguler la production de sébum et éviter les pellicules ou en pansement localisé durant une nuit, pour traiter les boutons, de petites plaies ou brûlures…

Sur les peaux sèches et sensibles, il est conseillé de mélanger l’argile avec une huile végétale.

  • En cataplasme

L’argile doit être réhydratée en la faisant tremper dans une petite quantité d’eau jusqu’à obtention d’une pâte. Celle-ci est ensuite appliquée en couche épaisse de deux centimètres environ sur un tissu.
Les cataplasmes sont indiqués pour soulager les articulations douloureuses, en cas d’entorse ou de foulure du poignée, de la cheville, sur les régions qui enflammées (tendinites…) ou encore pour diminuer les les courbatures, la fatigue musculaire…

Usage interne:
L’argile peut également être prise par voie orale, diluée dans de l’eau ou en gélule.

Elle est utile pour lutter  contre différents troubles de la digestion (brûlures d’estomac, diarrhée, inflammations du tube digestif…), comme traitement des problèmes chroniques  (colopathie fonctionnelle…) ou encore lors de gastro-entérites, intoxications alimentaires…pour purifier l’organisme.

L’argile possède également des vertus anti-fongiques et agit comme un vermifuge naturel. Elle aide ainsi à se débarrasser des parasites intestinaux.

LES FORMES D’ARGILES

L’argile peut se trouver sous différentes formes :

Séchée, en poudre : en fonction de la finesse de ses grains, elle sera ultra-ventilée, en argile surfine (ou ventilée) et en argile fine.

Séchée, en morceaux plus ou moins grossiers (argile concassée, argile en granulés…)

En tube ou en pot sous forme d’une pâte prête à l’emploi ;

En gélule, comme complément alimentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s