La réflexologie est une technique vieille de 5000 ans avant JC en Chine, et de 2500 ans avant JC en Egypte). Mais c’est bien au début du 20e siècle, aux Etats unis, qu’elle s’est développée grâce aux travaux du docteur William Fitzgerald.

Elle repose sur le postulat que chaque organe, partie du corps ou fonction physiologique correspond à une zone ou un point sur les mains, les pieds ou les oreilles. Un toucher spécifique des zones « réflexes » favorise une relaxation globale, prévient et réduit les troubles liés au stress et permet de rééquilibrer le corps.

LE PRINCIPE DE LA RÉFLEXOLOGIE

La réflexologie est une technique manuelle qui s’inscrit dans les approches énergétiques et holistiques du corps. Elle fait appel aux facultés d’auto-guérison de l’organisme et permet d’éviter certains traitements allopathiques. Le réflexologue s’appuie sur les zones tissulaires pour déterminer la cause du déséquilibre.

La stimulation des points réflexes peut ainsi révéler des zones boursouflées, granuleuses ou dures : celles-ci indiquent la présence de toxine toxines, des faiblesses ou sur-activités.

 

ECLAIRAGE SUR LE FONCTIONNEMENT 

Explication par le système nerveux 

Les  pressions appliquées sur les zones réflexes déclenchent un stimulus qui agit directement sur le système nerveux autonome responsable du fonctionnement neurovégétatif des organes, des muscles et des glandes. En découle la transmission d’un message electro-chimique au système nerveux central qui engendre une réaction dans l’organisme.

Explication par l’énergie

Un point douloureux a la pression, qu’il soit ou non sur un méridien détecte un point d’accumulation et de concentration d’énergie.  Celles-ci sont décongestionnées par des pressions et effleurement spécifiques, permettant ainsi aux organes d’être mieux irrigués et de rétablir un fonctionnement optimal.

LA RÉFLEXOLOGIE : QUAND ET POURQUOI ?

La réflexologie permet d’améliorer la qualité de vie chez les personnes souffrant de pathologies chroniques ou inflammatoires (diabète, cancer, sclérose en plaque…) en réduisant l’anxiété et les effets secondaires des traitements. Elle permet également de soulager certaines douleurs et maux (douleurs dorsales, cervicales, maux de tête, insomnie, fatigue chronique, problèmes digestifs, syndrome prémenstruel…).

Enfin, la réflexologie peut être employée pour aider à réduire l’angoisse, le stress et la tension physique.
La réflexologie peut se pratiquer sur la plupart des personnes. Néanmoins, il existe quelques contre-indications. Elle est déconseillée voire interdite pour les personnes atteintes de  goutte, d’épilepsie, de dérèglements de la thyroïde,  de cardiaques récemment diagnostiqués, de troubles circulatoires (phlébite, thrombose), d’hémophilie ou possédant un taux de plaquettes sanguines très bas et lors les 3 premiers mois de la grossesse.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s