Panier de légumes bio
Panier de légumes bio

Manger Paléo en complément d’un programme d’entrainement et d’habitudes de vie saines peut aider à :

  • se sentir mieux, réduire des douleurs liées à des maladies auto-immunes, lutter contre
  • augmenter ses performances sportives,
  • prévenir des maladies dégénératives causées par notre alimentation moderne.

Cette diète se fonde sur quelques grands principes de base :

AUGMENTER L’APPORT EN PROTEINES

photo-1447624799968-c704f86dc931

Les protéines participent à la création et au maintien de la masse musculaire, d’os solides et d’un système immunitaire résistant. Elles ont également un rôle dans le renouvellement des phanères (cheveux, ongles, poils) et de la peau.

De plus, elles contribuent à la sensation de satiété lors des repas.

Go Paléo :

Manger viandes maigres, œufs, poissons et produits de la mer

MANGER DES FRUITS ET LÉGUMES A VOLONTÉ

Les fruits et légumes sont riches en antioxydants, vitamines, minéraux et phytonutriments. Ils contribuent à limiter les risques de maladies dégénératives (diabète, cancer, affections neurologiques..).

Go Paléo :

Manger fruits et végétaux sans amidon à volonté.

JOUER LES ÉQUILIBRISTES AVEC LES GRAISSES 

almonds

Rééquilibrer le ratio oméga 3 et oméga 6 est essentiel dans le régime Paléo. Idéalement, le ratio oméga-6 sur oméga-3 devrait se situer entre 2 et 3 pour se prémunir de l’inflammation des cellules.

Go Paléo :

-supprimer les huiles de cuisson raffinées (tournesol, arachide, palme..) pauvres en oméga 3,

-consommer des produits riches en oméga 3 contenus notamment dans les poissons dits gras (maquereau, anguille, sardine hareng, saumon, thon, truite..) et les oléagineux comme les noix, amandes, l’huile de soja, de coco ou de colza.

BIEN CHOISIR SA QUANTITÉ ET SA QUALITÉ DE GLUCIDES

Le régime Paléo évince naturellement les aliments à Index Glycémique (IG) élevé et permet d’adapter la quantité de glucides au niveau d’activité et aux objectifs de chacun.

Les céréales et les légumineuses, souvent issues de l’alimentation moderne, sont exclues (à l’exception du sarrasin et du riz basmati) en raison de leur forte teneur en phytates, gluten et lectine qui affectent l’organisme et empêchent l’assimilation des nutriments.

Go Paléo :

Rechercher des glucides de bonne qualité (patate douce, châtaigne, farine de coco, potimarron, fruits…) et les intégrer intelligemment.

REMPLACER LES PRODUITS LAITIERS

Le lait contient du lactose (le sucre du lait) que beaucoup d’organismes ne digèrent pas. De plus, malgré son index glycémique faible, les produits laitiers provoquent quand même des pics d’insuline importants.

Go Paléo :

Le Calcium et la Vitamine D se trouvent dans beaucoup d’aliments comme les crucifères (choux, brocolis), l’eau minérale, les sardines, certains oléagineux, graines (amandes, chia, lin) et herbes (thym, basilic, persil…).

 

Et bien sûr, des principes de bon sens…

  1. Ne pas manger ni boire d’aliments industriels et / ou transformés
  2. Privilégier les produits frais, bios, de saison.

 

Le régime Paléo est ouvert à tous. C’est avant tout un état d’esprit, une manière plus saine de se nourrir grâce à un retour aux fondamentaux.

Chacun peut ainsi décider en toute connaissance de cause s’il souhaite consommer strictement paléo, 80% paléo ou y puiser des idées, selon sa démarche, ses besoins et les bénéfices qu’il souhaite y trouver.

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s